Accueil
Bienvenue
L'ETRE HUMAIN cet INCONNU
 
Tradition Polaire
La Roue de la Tradition Polaire
Dossiers Santé
Les influences de la LUNE
 
Prochaines dates
Les ateliers d'étude
Parcours Initiatique en Bretagne
 
Qui sommes-nous?
La Source de notre Méthode
Devenir membre des ATP
 
Lectures
Lettres de Réflexion
Une TABLE RONDE ?
La Bretagne, L'Irlande, l'Ecosse et l'Ordre du Temple
Tu portes CHRIST en toi, mon Frère...
Le LINCEUL de TURIN
Albert EINSTEIN, le BIG BANG et la TRADITION POLAIRE
EVOLUTION ou CREATION
 
Contact
Envoi message
Faire découvrir le site à un ami
 
Cours
Des outils de travail
 
 

« Le LINCEUL

de Jérusalem, Edesse, Constantinople, Lirey, Chambéry et de TURIN


RÉVÉLATEUR d’Enseignements de la TRADITION POLAIRE »

ÉDITION du 20 avril 2005

Les Enseignements tirés de la TRADITION POLAIRE indiquent, qu’il est temps de poser un regard NOUVEAU, de se retourner de 180 degrés, de faire une sorte de conversion, afin d’acquérir une vision nouvelle du monde.
Ici, il ne sera donc pas question de « carbone 14 », de faussaires présumés, d’artistes-peintres du Moyen-Âge et, même pas, d’authenticité par rapport à l’Homme représenté par l’Image imprégnée à la surface du tissu de lin.

Le fondamentalement IMPORTANT est ailleurs :
Il est dans l’IMAGE, les traces de SANG et la complémentarité-contradiction entre les deux phénomènes. Sans oublier que plusieurs analyses convergentes ont montré que le tissu de LIN (végétal) est âgé de deux millénaires, ce qui sort assurément de l’ordinaire.

Le point-clef est que la communauté scientifique internationale, utilisant les moyens techniques les plus avancés, dont ceux de la NASA, informatiques y compris, ont conclu que :

"l’Humanité, en 2005, ne dispose d’aucune connaissance permettant d’expliquer, et encore moins de reproduire, les phénomènes subis, enregistrés et manifestés par la pièce archéologique dite « Linceul de Turin »"
(L' énigme du Linceul, La Prophétie de l'An 2000, Arnaud-Aaron Upinsky / Fayard 1998).

Le Linceul apporte donc une preuve exemplaire, que le REEL comporte une zone inaccessible au mental, à la compréhension et à la logique de l’Etre Humain. Et pourtant cette partie du REEL existe bien, d’où trois conclusions :

- Le nier est irréaliste, voire suicidaire
- CROIRE est si fondamental, que l’on peut parler d’une Fonction vitale de l’Etre Humain

- Les prises de position autour de mots tels que « Dieu », « agnostique », « athée » et tous ceux donnant des Noms aux Etres du Plan Divin, ne font qu’amplifier la confusion dans les esprits. Même le « Grand Architecte de l’Univers » n’y échappe pas, entraînant ses utilisateurs vers le danger des attitudes intérieures, poussant à refouler le CROIRE.

Ce point-clef étant établi, rien ne sert de fuir devant le constat que chacune, chacun de nous est imparfait, c’est à dire moins bon ou moins bien que la perfection.
Cet écart (ne parle-t-on pas des écarts de langage ou de comportement) est désagréable à supporter, si bien que les humains trouvent d’autres mots pour le désigner : péché et surtout « Péché Originel ».
Là encore, le Linceul de Turin donne la preuve de l’existence d’un espace «moins imparfait»; cette preuve apporte la formidable Espérance que « l’Autre Monde » est un monde meilleur, mais aussi l’alternative : CROIRE ou se morfondre !

Et que devient le « surnaturel » à y regarder de plus près ?
Rien de plus NATUREL que ce que rapporte le Linceul ?


Contemplons cette merveille de la Nature pendant quelques instants :

L’image du corps humain à la manière d’une photographie classique ; sur le tissu il apparaît un négatif ! Il aura fallu l’intervention, en 1898, de l’avocat Secondo PIA et ce qui se compare à une inversion (conversion), pour obtenir une image positive, pour la première fois depuis près de 20 siècles ! Le plan de Conscience humain venait de s’étendre d’un coup (TRADITION POLAIRE)

Cette image contient les informations nécessaires pour enregistrer la distance entre chaque point du corps et le tissu l’enveloppant. Il aura fallu de nouveaux développements techniques pour en prendre conscience en 1974-1976. Nouvelles applications du fait que l’étendue du Champ de Conscience humain n’est pas figée.

L’approche médicale permet de constater un autre fait inexistant dans le manifesté : le sang provenant des plaies ne présente pas la moindre trace d’arrachement dûe à la séparation du corps et du tissu. Le corps a été comme « sublimé », sa matière « volatilisée » y compris le sang et les liquides qu’il contenait ; alors que les écoulements extérieurs n’ont pas été modifiés par le phénomène. Ici aussi le SANG joue un très grand rôle.
Pour certains, le Linceul est seulement « une pièce archéologique » afin de prendre ainsi une distance d’avec le contexte religieux, fortement teinté d’émotions. Il n’empêche que l’on n’a pas encore présenté un autre « objet archéologique » dans lequel sont concentrés un si grand nombre de caractères soulevant autant de questions.
A remarquer, que dès le premier millénaire, les personnes qui en avaient connaissance dirent que ses images sont « Achéiropoiètes » (grec) — « non faites de main d’homme ».

Dès lors, n’est-on pas tenté d’interroger plus avant les Enseignements de la TRADITION POLAIRE, moins sur l’objet lui-même, que sur les lieux et les moments de l’Histoire en relation avec la Cyclologie sacrée ?

Avant le Linceul, quel est l’autre objet dans la réalisation duquel l’intervention achéiropoiètique semble indéniable ?

La Pyramide de KHEOPS, dont des clefs mathématiques et le rapport mathématiquement exact avec les dimensions du globe terrestre sont quasiment inconnus aujourd’hui encore, comme le sont les caractères profonds de la Gravitation et leur application à la construction de la Pyramide.

Le Linceul constitue une marque dans le Temps ; une marque si exceptionnelle, si précieuse et ayant mis en jeu des énergies si subtiles, qu’elles ont ébranlé la Matière, et la question se pose :
cet ébranlement ne fut-il pas au delà de l’instauration d’une Religion et d’un Cycle Spirituel humain nouveaux ? La répercussion n’a-t-elle pas atteint des fonctions bien plus subtiles de notre Mère la Terre, voire du système Solaire ou de la Galaxie ?

Puisque nous avons usé de la Liberté de pratiquer des conversions, pourquoi ne pas prendre en compte les affirmations selon lesquelles les Evangiles auraient été écrits bien après le décès de JESUS de NAZARETH, près de 90 ans plus tard pour celui de JEAN. Dès lors les récits des évènements de Pâques n’ont-ils pas pu avoir été écrits d’après les images du Linceul ? Ce qui ferait de celui-ci le seul objet de preuve des scènes du dimanche de Pâques et le seul porteur de l’Authenticité !


Au cours de ses pérégrinations, le Linceul plié de manière appropriée, a porté au sein de "l’Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ ", légende ou réalité, la désignation de BAPHOMET, contraction de BAPtiste et de MaHOMET, exprimant, on ne peut mieux, la Jonction Chrétienté-Islam espérée par les Vrais Initiés.

Disparu en 1204 à Constantinople, le Linceul fut caché et « oublié » pendant 153 ans, pour réapparaître à Lirey, près de Troyes, vers 1357.

Et tout au long de sa Route, l’Image « non faite de main d’homme » a rencontré des Personnages rarement cités dans ce contexte et qui méritent d’être rappelés :
Egrainons les noms à partir de 1204 :
- Othon de la ROCHE (Duc d’Athènes) et ancêtre de Jeanne de VERGY ;
- Amédée de TRAMELAY (famille d’un Grand Maître de l’Ordre du Temple ?)
- Jeanne de VERGY (héritière du Linceul) et épouse de Geoffroy de CHARNY, dont le nom a une curieuse consonance avec celui de Geoffroy de CHARNAY (Précepteur de Normandie de l’Ordre du Temple)
- Henri de POITIERS (Evêque de Troyes)
- TROYES et la Champagne (bases de départ de l’Ordre)
- POITIERS, qui vit passer Philippe le Bel à l’époque du procès des Templiers
- POITIERS, enfin, Faculté de Médecine du Professeur Agrégé Olivier POURRAT, rapporteur du Symposium Scientifique International de 1993, ayant conclu à l’authenticité du Linceul et au rejet de la datation par le Carbone 14.


Le Linceul de Turin n'est pas une relique du Passé, mais bien l'Espoir pour l'avenir, d'apporter à l'Etre Humain du XXIème siècle, la Grande Révélation, que tout ce qui semble divisé, opposé et différent, n'est en fait que complémentaire et issu d'une SOURCE UNIQUE. Cette SOURCE dévoilera les liens de réconciliation entre les Etres Humains, afin de leur permettre d'oeuvrer ensemble à des structures économiques, sociales, culturelles et spirituelles pour le Monde de demain.
L’Humanité vient d’assister au « retour auprès du Père » d’un Grand Acteur de PAIX
- CAROL WOJTYLA — JEAN-PAUL II — qui a, lui aussi, cherché à faire vivre les points communs entre les Confessions ; ce que suggère la TRADITION POLAIRE, car il s'agit bien ici d'une grande Réconciliation entre tous les acteurs de notre Terre.

© LES ATELIERS DU TEMSP PRESENT 2004




Nous contacter

Imprimer la page

Retour en haut
Dernière mise à jour le 02/06/2007   LES ATELIERS DU TEMPS PRESENT Science et Spiritualité